Maika Korfmacher > Texte > Eloge de l’ombre (extrait)

Eloge de l’ombre (extrait)

publication orientaliste de France, 1978

Sonnabend 26. Februar 2005 Tanizaki Junchiro

... le plaisir de contempler dans ses profondeurs obscures un liquide dont la couleur se distingue à peine de celle du contenant et qui stagne silencieux dans le fond. Impossible de discerner la nature de ce qui se trouve dans les ténèbres du bol, mais votre main perçoit une lente oscillation fluide, une légère exsudation qui recouvre les bords du bol vous apprend qu’une vapeur s’en dégage, et le parfum que véhicule cette vapeur vous offre un subtil avant-goût de la saveur du liquide avant même que vous en emplissiez votre bouche. Quelle jouissance dans cet instant, combien différente de ce que l’on éprouve devant une soupe présentée dans une assiette plate et blanchâtre de style occidental ! Il est à peine exagéré d’affirmer qu’elle est de nature mystique, avec même un petit goût zennique.

Lorsque j’écoute le bruit pareil à un cri d’insecte lointain, ce sifflement léger qui vrille l’oreille, qu’émet le bol de bouillon posé devant moi y et que je savoure à l’avance et en secret le parfum du breuvage, chaque fois je me sens entrainé dans le domaine de l’extase. Les amateurs de thé, dit-on, au bruit de l’eau qui bout et qui pour eux évoque le vent dans les pins, connaissent un ravissement voisin peut-être de la sensation que j’éprouve."

© 2005 • MAIKA KORFMACHER • VINNMANNSWEG 1 • 47506 NEUKIRCHEN-VLUYN • Telefon/Fax 0049.(0)2845.37468 • Mobil 0049.(0)178.8593345 • conception Renaud Poillevé avec SPIP